MPP Update for January 14

We send out a weekly MPP email update, with news on what's happening in our city, province and country. Read this week's newsletter below, and click here to sign up for our newsletter to receive it directly in your inbox every week. 

When the game is in doubt, Minister Lecce moves the goalposts

I’ve been hearing from many parents, and the message is clear: you are exhausted, and tired of managing your childrens’ virtual school and work. 

But many also wonder what kind of schools will be opening on January 17. 

Will they be safe? According to the Education Minister, yes. N95 masks have been procured for staff, and 3-ply masks for students. 3.9 million rapid antigen tests (RAT) are being delivered to schools for January 17, and each student will have two RATs to take home. Improvements, he says, have been made to school ventilation.  

But what undermines the Minister’s claims are changes made to the reporting of COVID-19 in our schools. Parents and staff were shocked to learn that schools will only be reporting outbreaks when 30% of staff and students test positive

By the time a third of a school is in outbreak, you’re deep in the glue, and I know this from experience. Our whole family got COVID-19 after our daughter was exposed to a positive case at our community school between December 17-20, 2021. 

I have spoken to parents who ascertain that at least a third of kids at our school were isolating given exposure to COVID-19 — if that happens next week, schools will be short-staffed, and employers can expect high levels of staff shortages. 

Some may be forced to work COVID-19 positive after school exposures given we still don’t have an effective paid sick days plan in Ontario. That sounds like an accident waiting to happen. 

Of course, I can already hear this response: “yes Joel, the Omicron variant spreads fast, but its impacts are less severe, and we’ve had enough disruption to our lives. We have to learn to live with COVID-19.” 

I have heard the same argument from public health officials and medical professionals who worry about the mental health impacts on students from missing school. It is a valid point, and one I take to heart. But I am also moved by these words from Kaden, a high school student in Mississauga:

“It’s funny how everyone cared about the mental health of us students when it came to getting us in the classroom, but nobody cares about the stress and anxiety it’s causing us to not be aware of the COVID-19 situation in our schools until 30% of people are isolating.” 

The Ford Government is frantically, in an election year, moving the goalposts to lessen the public disclosure of COVID-19 in our schools. That is unacceptable, and the government needs to hear that from us. 

Please send an email to Premier Ford and Minister Lecce to demand safer schools. Let’s fill up the inboxes of the Ford Government, ensuring they know Ottawa Centre residents expect genuine efforts to protect kids and staff.

My very best,

Joel

PS: I want to thank everyone who responded to our appeal for my 50th birthday fundraiser for our friends at Cooking for a Cause. You have already been generous, and that will make a huge difference for neighbours in need. We will be reporting on our fundraising totals in next week’s newsletter. 

--

Fourth doses 

As of today, Friday, January 14th at 8 AM, certain Ontarians can get a fourth dose of the COVID vaccine as long as it has been 84 days since their third dose. 

Those eligible for the fourth dose include anyone who’s received a transplant, or anyone taking immunosuppressant medication. Eligible people can book their fourth dose by calling the Ontario vaccine booking line at 1-833-943-3900.

School reopening 

On January 12, the government formally confirmed the return of in-person learning for all publicly funded and private schools starting January 17, 2022.

Our Official Opposition NDP caucus has been calling for schools to open. We need a return to safe, in-person learning for the sake of our kids’ wellbeing.

Before and after school child care programs will reopen in alignment with the return to in-person learning on January 17, 2022 and the provision of emergency child care for school-aged children will end on January 14, 2022. 

 The Opposition NDP has repeatedly put forward proposals to ensure that schools can reopen safely, and stay that way. Some of our proposals have been adopted or partially adopted, but Ontario could be doing so much more to make schools safe and keep them open. We are calling on the government to ensure families have the information they need and the certainty that their child’s school is safe, that education workers have the protections they need to stay safe on the job and that school boards are given the resources to keep schools safely open. 

We continue to call for:

  • A vaccine blitz for students with in-school clinics, requiring permission from parents, and an outreach campaign including culturally-relevant materials
  • Mandatory vaccination for all teachers and education workers
  • Reduced class sizes and school busloads
  • Free rapid tests for all students, teachers and education staff
  • Access to PCR tests again
  • Reporting of COVID cases in schools
  • Improved ventilation in all schools and regular on-site air quality testing
  • Free N95 masks for all teachers and education workers
  • Support for teachers and staff to help address critical learning gaps caused by previous shutdowns  

More information from the government announcement:

Vaccinations

With vaccination of children 5-11 lagging behind at only 47% in this age group having received their first shot, the government has encouraged school boards to work with local public health units to expand in-school vaccination clinics, including during the school day. 

Masks and ventilation

After many months of requests from the Opposition NDP and education workers, the government also announced it was sending an additional supply of masks to school boards. Education workers will have the option of using a non-fit-tested N95 mask and new 3-ply cloth masks will be provided to boards for students. 3,000 additional HEPA filter units are in the process of being distributed to classrooms. Not all school boards have received these materials yet.

Testing and Reporting

As of January 17, school boards should have a sufficient supply of rapid tests to make two tests available for all in-person elementary students, and all school board staff who come into contact with students. School boards will also receive a supply of rapid antigen tests for distribution to secondary students, with additional rapid tests being delivered later. 

These tests are to be used alongside a revised symptom screener (https://covid-19.ontario.ca/school-screening/

Rideau Canal Skateway Opens

The Rideau Canal Skateway opened for the season this morning at 8am. For the first time in over 20 years, skaters will be able to use the full 7.8 kilometres. More details are available here.

Queen Elizabeth Driveway Open for Active Use

Once again, the NCC is opening a section of Queen Elizabeth Drive from Fifth Ave. to Somerset St. for non-motorized recreational activity on weekends from 9am-5pm starting tomorrow, January 15. This will provide Ottawa Centre residents with more opportunities to exercise outside in a socially-distanced way. You can find out more about the initiative here.


J'ai reçu de nombreux témoignages de parents, et le message est clair : vous êtes épuisés, et fatigués de gérer l'école et le travail virtuel de vos enfants.

Mais beaucoup se demandent aussi quel genre d'écoles vont ouvrir le 17 janvier.

Seront-elles sûres? Selon le ministre de l'éducation, oui. Des masques N95 ont été achetés pour le personnel, et des masques 3-plis pour les élèves. 3,9 millions de tests antigéniques rapides (TAP) ont été livrés aux écoles pour le 17 janvier, et chaque élève recevra deux TAP à emporter chez lui. Des améliorations, dit-il, ont été apportées à la ventilation des écoles.  

Mais ce qui met à mal les affirmations du ministre, ce sont les changements apportés au signalement du COVID-19 dans nos écoles. Les parents et le personnel ont été choqués d'apprendre que les écoles ne signaleront les épidémies que lorsque 30 % du personnel et des élèves seront positifs.

Dès qu'un tiers de l'école est en épidémie, on est déjà dans la colle, et je le sais par expérience. Toute notre famille a contracté le COVID-19 après que notre fille a été exposée à un cas positif dans notre école communautaire entre le 17 et le 20 décembre 2021.

J'ai parlé à des parents qui affirment qu'au moins un tiers des enfants de notre école se sont isolés suite à l'exposition au COVID-19 - si cela se produit la semaine prochaine, les écoles seront à court de personnel et les employeurs peuvent s'attendre à une forte pénurie de personnel. Certains pourraient être obligés de travailler avec un COVID-19 positif après avoir été exposés à l'école, étant donné que nous n'avons toujours pas de régime efficace de congés de maladie payés en Ontario. Cela ressemble à un accident qui attend de se produire.

Bien sûr, je peux déjà entendre cette réponse : « Oui Joel, la variante Omicron se propage rapidement, mais ses impacts sont moins graves, et nous avons eu assez de perturbations dans nos vies. Nous devons apprendre à vivre avec COVID-19. »

J'ai entendu le même argument de la part de responsables de la santé publique et de professionnels de la santé qui s'inquiètent de l'impact sur la santé mentale des élèves qui manquent l'école. C'est un argument valable, que je prends à cœur. Mais je suis également émue par ces mots de Kaden, un élève du secondaire de Mississauga :

« C'est drôle comme tout le monde s'est soucié de la santé mentale des élèves quand il s'agissait de nous faire entrer en classe, mais personne ne se préoccupe du stress et de l'anxiété que cela nous cause de ne pas être au courant de la situation du COVID-19 dans nos écoles jusqu'à ce que 30 % des gens s'isolent. »

Le gouvernement Ford déplace frénétiquement, dans une année électorale, les poteaux d'objectif pour diminuer la divulgation publique du COVID-19 dans nos écoles. C'est inacceptable, et le gouvernement doit l'entendre de notre bouche.

Veuillez envoyer un courriel au premier ministre Ford et au ministre Lecce pour exiger des écoles plus sûres. Remplissons les boîtes de réception du gouvernement Ford, pour qu'il sache que les résidents d'Ottawa-Centre s'attendent à de véritables efforts pour protéger les enfants et le personnel.

Mes meilleurs voeux,

Joel 

PS : Je tiens à remercier tous ceux qui ont répondu à notre appel pour la collecte de fonds de mon 50e anniversaire pour nos amis de Cooking for a Cause. Vous avez déjà été généreux, et cela fera une énorme différence pour les voisins dans le besoin. Nous vous ferons part des résultats de notre collecte de fonds dans le bulletin de la semaine prochaine.

--

Quatrième dose

À partir d'aujourd'hui, vendredi 14 janvier à 8 h, certains Ontariens peuvent recevoir une quatrième dose du vaccin COVID, à condition que 84 jours se soient écoulés depuis leur troisième dose.

Les personnes admissibles à la quatrième dose sont les personnes qui ont reçu une greffe ou qui prennent des médicaments immunosuppresseurs. Les personnes admissibles peuvent réserver leur quatrième dose en appelant la ligne de réservation des vaccins de l'Ontario au 1-833-943-3900.

Réouverture des écoles

Le 12 janvier, le gouvernement a officiellement confirmé le retour de l'apprentissage en personne pour toutes les écoles financées par les fonds publics et les écoles privées à compter du 17 janvier 2022.

Le caucus de l'opposition officielle du NPD a demandé la réouverture des écoles. Nous avons besoin d'un retour à l'apprentissage en personne, en toute sécurité, pour le bien-être de nos enfants.

Les programmes de garde d'enfants avant et après l'école rouvriront en même temps que le retour à l'apprentissage en personne le 17 janvier 2022 et la prestation de services de garde d'urgence pour les enfants d'âge scolaire prendra fin le 14 janvier 2022.

L'opposition néo-démocrate a présenté à plusieurs reprises des propositions visant à garantir que les écoles puissent rouvrir en toute sécurité et le rester. Certaines de nos propositions ont été adoptées ou partiellement adoptées, mais l'Ontario pourrait faire beaucoup plus pour rendre les écoles sécuritaires et les garder ouvertes. Nous demandons au gouvernement de veiller à ce que les familles aient l'information dont elles ont besoin et la certitude que l'école de leur enfant est sûre, que les travailleurs de l'éducation bénéficient des protections dont ils ont besoin pour rester en sécurité au travail et que les conseils scolaires reçoivent les ressources nécessaires pour garder les écoles ouvertes en toute sécurité.

Nous continuons à demander

  • Une campagne éclair de vaccination pour les élèves avec des cliniques dans les écoles, nécessitant la permission des parents, et une campagne de sensibilisation comprenant du matériel culturellement pertinent.
  • la vaccination obligatoire de tous les enseignants et travailleurs de l'éducation
  • la réduction de la taille des classes et des bus scolaires
  • Tests rapides gratuits pour tous les élèves, les enseignants et le personnel éducatif
  • Nouvel accès aux tests PCR
  • Signalement des cas de COVID dans les écoles
  • Amélioration de la ventilation dans toutes les écoles et tests réguliers de la qualité de l'air sur place
  • Masques N95 gratuits pour tous les enseignants et travailleurs de l'éducation
  • Soutien aux enseignants et au personnel pour aider à combler les lacunes critiques en matière d'apprentissage causées par les fermetures précédentes.

Plus d'informations dans l'annonce du gouvernement : 

Vaccination

La vaccination des enfants de 5 à 11 ans accusant un retard, puisque seulement 47 % des enfants de ce groupe d'âge ont reçu leur premier vaccin, le gouvernement a encouragé les conseils scolaires à collaborer avec les unités de santé publique locales pour développer les cliniques de vaccination dans les écoles, y compris pendant la journée scolaire.

 Masques et ventilation

Après de nombreux mois de demandes de la part du NPD (opposition) et des travailleurs de l'éducation, le gouvernement a également annoncé qu'il envoyait une quantité supplémentaire de masques aux conseils scolaires. Les travailleurs de l'éducation auront la possibilité d'utiliser un masque N95 non testé et de nouveaux masques en tissu à trois épaisseurs seront fournis aux conseils scolaires pour les élèves. 3 000 unités supplémentaires de filtres HEPA sont en train d'être distribuées dans les salles de classe. Tous les conseils scolaires n'ont pas encore reçu ce matériel.

Tests et rapports

À compter du 17 janvier, les conseils scolaires devraient disposer d'une quantité suffisante de tests rapides pour offrir deux tests à tous les élèves de l'élémentaire qui se présentent en personne, ainsi qu'à tout le personnel des conseils scolaires qui entre en contact avec les élèves. Les conseils scolaires recevront également un stock de tests rapides d'antigènes à distribuer aux élèves du secondaire, et des tests rapides supplémentaires seront livrés plus tard.

Ces tests doivent être utilisés parallèlement à un outil révisé de dépistage des symptômes (https://covid-19.ontario.ca/depistage-pour-les-ecoles/).

Ouverture de la patinoire du canal Rideau

La patinoire du canal Rideau a ouvert pour la saison ce matin à 8 heures. Pour la première fois depuis plus de 20 ans, les patineurs pourront utiliser l'intégralité des 7,8 kilomètres. Plus de détails sont disponibles ici.

La promenade Reine-Élizabeth ouverte à l'utilisation active

Une fois de plus, la CCN ouvre une section de la promenade Reine-Élizabeth, de la cinquième avenue à la rue Somerset, aux activités récréatives non motorisées les fins de semaine, de 9 h à 17 h, à compter de demain, le 15 janvier. Les résidents du centre d'Ottawa auront ainsi plus d'occasions de faire de l'exercice à l'extérieur dans un contexte de distanciation sociale. Vous pouvez en savoir plus sur cette initiative ici.

Get Involved

Take Action
Volunteer
Make a DONATION

Social Media

Give what you can

Address: PO Box 4312, Ottawa, ON K1Y 2V7