MPP Update for December 16th

We send out a weekly MPP email update, with news on what's happening in our city, province and country. Read this week's newsletter below, and click here to sign up for our newsletter to receive it directly in your inbox every week. 

All I want for Christmas is person-centred home care

This week I met an Ottawa family in crisis.

Dave and Linda Hoffman need supportive housing for Monica, their 30-year-old daughter who lives with various disabilities. The Hoffmans can no longer manage with the home care system Ontario offers for Monica to live with them. 

Monica uses a power wheelchair and requires help for the necessities of life: getting in and out of bed, using the washroom, and arranging meals. She is also a successful artist, and for 16 years has worked with Propeller Dance - an integrated dance organization in Ottawa. 

The Hoffmans built their home in Carp to meet Monica’s needs. Dave is an engineer and Linda was a nurse – there is plenty of in-house expertise.

What threw them for a loop was Linda’s diagnosis with stage four incurable cancer. She is currently receiving palliative treatment. As a result of her cancer, Linda has had to step back from being Monica’s primary caregiver; but home care attendants (from five different agencies) have not filled the gap. They rarely get the full fifteen hours per week to which Monica is entitled.  Even so, fifteen hours per week is insufficient for Monica’s physical needs because it only covers getting her up in the morning leaving daytime activities and bedtime routine unsupported.

In addition to all of this, if the phone rings at 6:45 am, Dave gets an ominous feeling. It’s likely the home care agency calling to say their worker can’t make it for 7:00 am, when Monica must get up to be ready for her Para Transpo ride to work.  These conversations usually involve an offer to attempt to find someone who could come later in the day to provide services to Monica but fail to recognize that she has a bus to catch. The only practical solution is for Dave to get Monica up for the day.  

Dave does his best, but he’s working full time. Linda is also visually impaired, so Dave does all of the errands and because of Linda’s cancer he does most of the household chores and is now acting as the primary caregiver for Monica; this includes dealing with the various care agencies and other systems of support, phone calls, and advocacy.  This is what Ontario is asking of Dave right now, and it's unacceptable.   

The Hoffmans have written to many elected officials including their MPP, Merilee Fullerton,. Her office staff redirected their request to Long-Term Care (LTC) offices.

Institutional care of any kind is NOT what Monica wants. She wants to live in the community with her assistance dog receiving the support she needs. But over 28,600 people are languishing on a waitlist for supportive housing in Ontario, so the system pushes young and middle-aged applicants into LTC homes. Today 4,806 residents of LTC homes are under age 65, 617 of whom are younger than 49.

The Hoffmans have a message: “We don’t have to return to the days of institutionalizing people with disabilities. Better options exist.”

The Hoffmans are part of a grassroots organization called Voices and Choices. They have partnered with a non-profit health service provider called PHSS Medical & Complex Care in Community (PHSS) that operates some 60 neighborhood homes in the London area, and recently opened 2 homes in Ottawa, including a remarkable home in Orleans called Innes House. This home has two residents with disabilities, and 24 / 7 in-home care (with a staff team of 11 PSWs, with two full-time attendants on site for daytime shifts). It is fully accessible and located beside grocery stores and other amenities. 

PHSS is a far more affordable model for a person to live than a hospital or long-term care facility. I had the opportunity to visit Innes House myself and it feels like home! I met Meagan and Bonnie, the residents, along with Danielle and Emily (the full-time DSW / PSWs and housing coordinator on site). The home was repurposed from the rental market with support from a progressive developer / owner. No time was wasted building something from scratch. 

We can help Monica and thousands of others who need person-centred home care. We can ensure all workers like Danielle and Emily get full-time hours, and decent wages. 

Ontario just needs to get its priorities straight, and fast. Let’s make it happen. 

My very best,

Joel

--

Provincial update on Omicron

The latest available data suggests that the Omicron variant is more transmissible than the Delta variant and will become the dominant variant by the end of the month. Early evidence suggests that a third dose or booster can further increase protection against severe illness and hospitalization. The increased transmissibility of the Omicron variant could put additional strain on Ontario’s hospital capacity, making it critical that all Ontarians receive their booster dose as soon as possible.

As of December 15, there were 153 COVID-19 related critical illness patients in ICU across Ontario. The seven-day rolling average of COVID-19 related critical illness patients in ICU is 154. Approximately 600 ICU beds are available, with nearly 500 additional ICU beds available for surge capacity if required.

Booster doses

On Wednesday December 15th, the provincial government announced changes to their rollout of booster doses. 

Starting Monday, December 20, 2021, individuals aged 18 and over will be eligible to schedule their booster dose appointment through Ontario’s booking portal, by calling the Provincial Vaccine Contact Centre, through Indigenous-led vaccination clinics or at participating pharmacies and primary care settings. 

Appointments will now be eligible to be booked three months (84 days) after a second dose instead of the previously required 6 months. 

Pharmacies and other channels will also be eligible to provide boosters for 18 and over at the three-month interval starting Friday, December 17, 2021 for walk-ins.

As of Wednesday, December 15th, Ontarians aged 50 and over who have a booster dose already booked can call the provincial vaccine contact centre to re-book your appointment for an earlier date at the three-month interval. You can also change your appointment through Ontario’s booking portal starting on Monday, December 17th. 

New capacity limits on large venues

Effective December 18th at 12:01 AM, Ontario will introduce a 50% capacity limit to indoor areas where the usual capacity is 1,000 people or more. This will cover sports and recreational fitness areas, concert venues, theatress, event spaces, museums and galleries, and more

Pop up rapid testing 

Starting Wednesday, December 15th, Ontario is opening up pop-up testing sites where free, take-home rapid tests will be made available for pickup, and some pop-up sites will offer asymptomatic rapid antigen screening on-site. The government will also make rapid tests available at select LCBO stores, starting with the busiest stores this week and with more stores being added in the coming days.

To find out where you can pick up a free rapid test near you, visit Ontario.ca/holidaytesting

As of the time of writing this newsletter, there are no locations in Ottawa to pick up free rapid tests. We have raised this issue, and the government has stated that they are adding 10 locations in Ottawa "soon", but that they are awaiting local approval. We will keep pushing to ensure Ottawa residents have access to free, rapid testing like the rest of the province. 

New restrictions for long-term care and retirement homes 

On Tuesday, December 14th, the province announced new restrictions affecting long-term care homes and retirement homes in Ontario in response to the Omicron variant. 

Effective immediately, all general visitors to a long-term care home will need to be fully vaccinated to enter. 

And effective Friday, December 17th as of 12:01 AM, the following measures will be implemented: 

  • Testing of all staff, students, volunteers, and caregivers, regardless of vaccination status, at least twice a week prior to entry into the home as part of enhanced active screening practices.
  • Requiring a negative test upon entry to a long-term care home for all visitors and support workers who provide essential services to a resident or to the facility, unless they had a negative test the day before.
  • And more, click here to read the full set of measures. 

Additionally, effective December 22nd, the province is implementing these measures in retirement homes: 

  • Requiring rapid antigen testing for staff, volunteers, contractors and essential caregivers, regardless of vaccination status, two times per week prior to entry into the home as part of enhanced active screening practices.
  • Requiring rapid antigen testing for general visitors and support workers entering a retirement home, regardless of vaccination status.

Read more about all these changes here.

Official Opposition calls for Omicron action package 

With healthcare leaders sounding the alarm that the omicron variant is more transmissible, our official opposition is calling on the government to act immediately to prevent illness, prevent hospitals from being overwhelmed, and prevent further shut downs. 

Our proposed action package calls on the government to: 

  • Make rapid tests free both for in-pharmacy and take-home testing — and make take-home tests easily available for quick pick-up in places like grocery stores, LCBOs and libraries.
  • Speed up vaccines for five to 11 year olds with in-school clinics.
  • Reduce contacts for children and youth by shrinking class sizes.
  • Make vaccines mandatory in health care and education.
  • Launch an urgent recruitment and retention blitz for nurses

Holiday guidances 

As you plan for the holidays, please remember to follow COVID precautions to ensure we keep everyone safe. Read more about the guidance for social gatherings during COVID-19 from Ottawa Public Health here.

Office closure

Our office will be closed until Monday, January 3rd. If you need any assistance with social services during this closure, please call 3-1-1 on your phone for City of Ottawa services. For non-urgent issues, please send us an email and we will respond in the new year. 

--

Cette semaine, j'ai rencontré une famille d'Ottawa en crise. 

Dave et Linda Hoffman ont besoin d'un logement avec services de soutien pour Monica, leur fille de 30 ans qui vit avec divers handicaps. Les Hoffman ne peuvent plus se débrouiller avec le système de soins à domicile que l'Ontario offre à Monica pour qu'elle vive avec eux. 

Monica utilise un fauteuil roulant électrique et a besoin d'aide pour les nécessités de la vie : se mettre au lit et en sortir, aller aux toilettes et préparer les repas. Elle est également une artiste accomplie et travaille depuis 16 ans avec Propeller Dance - une organisation de danse intégrée à Ottawa. 

Les Hoffman ont construit leur maison à Carp pour répondre aux besoins de Monica. Dave est ingénieur et Linda était infirmière - il y a beaucoup d'expertise à l'interne.

Ce qui a rendu leur situation difficile, c'est que Linda a reçu un diagnostic de cancer incurable de stade quatre. Elle reçoit actuellement un traitement palliatif. En raison de son cancer, Linda a dû cesser d'être la principale soignante de Monica, mais les préposés aux soins à domicile (de cinq agences différentes) n'ont pas pu l'aider suffisamment. Ils obtiennent rarement les quinze heures par semaine auxquelles Monica a droit.  Même ainsi, quinze heures par semaine ne suffisent pas à répondre aux besoins physiques de Monica, car elles ne couvrent que son lever le matin, laissant les activités de jour et la routine du coucher sans soutien.

En plus de tout cela, si le téléphone sonne à 6 h 45, Dave a un mauvais pressentiment. Il s'agit probablement de l'agence de soins à domicile qui appelle pour dire que son employé ne pourra pas être là à 7 h, heure à laquelle Monica doit se lever pour être prête pour son trajet en Para Transpo jusqu'au travail.  Ces conversations impliquent généralement une offre pour tenter de trouver quelqu'un qui pourrait venir plus tard dans la journée pour fournir des services à Monica, mais oublient de reconnaître qu'elle a un autobus à prendre. La seule solution pratique consiste pour Dave à faire lever Monica pour la journée.  

Dave fait de son mieux, mais il travaille à temps plein. Linda est également malvoyante, Dave fait donc toutes les courses et, en raison du cancer de Linda, il s'occupe de la plupart des tâches ménagères. Il est maintenant le principal soignant de Monica, ce qui l'oblige à traiter avec les divers organismes de soins et autres systèmes de soutien, à faire des appels téléphoniques et à défendre ses intérêts.  C'est ce que l'Ontario demande à Dave en ce moment, et c'est inacceptable.  

Les Hoffman ont écrit à de nombreux élus, dont leur députée provinciale, Merilee Fullerton. Le personnel de son bureau a redirigé leur demande vers les bureaux des soins de longue durée (SLD).

Les soins en institution, quelle qu'en soit la forme, ne sont PAS ce que veut Monica. Elle veut vivre dans la communauté avec son chien d'assistance et recevoir le soutien dont elle a besoin. Mais plus de 28 600 personnes languissent sur une liste d'attente pour un logement avec services de soutien en Ontario, de sorte que le système oblige les demandeurs jeunes et d'âge moyen à aller dans des foyers de SLD. Aujourd'hui, 4 806 résidents des foyers de SLD ont moins de 65 ans, dont 617 ont moins de 49 ans.

Les Hoffman ont un message : "Nous n'avons pas à revenir à l'époque où les personnes handicapées étaient placées en institution. De meilleures options existent".

Les Hoffman font partie d'une organisation de base appelée Voices and Choices. Ils se sont associés à un fournisseur de services de santé à but non lucratif, PHSS Medical & Complex Care in Community (PHSS), qui gère une soixantaine de maisons de quartier dans la région de London et a récemment ouvert deux maisons à Ottawa, dont une maison remarquable à Orléans, appelée Innes House. Ce foyer compte deux résidents handicapés et offre des soins à domicile 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 (avec une équipe de 11 travailleurs sociaux, et deux préposés à temps plein sur place pendant la journée). Il est entièrement accessible et situé à proximité de magasins d'alimentation et d'autres commodités. 

Le PHSS est un modèle de vie beaucoup plus abordable pour une personne qu'un hôpital ou un établissement de soins de longue durée. J'ai eu l'occasion de visiter moi-même Innes House et je m'y sens comme chez moi ! J'ai rencontré Meagan et Bonnie, les résidentes, ainsi que Danielle et Emily (les DSW / PSW à temps plein et la coordinatrice du logement sur place). La maison a été réaffectée du marché locatif avec le soutien d'un promoteur et propriétaire progressiste. Nous n'avons pas perdu de temps à construire quelque chose à partir de rien. 

Nous pouvons aider Monica et des milliers d'autres personnes qui ont besoin de soins à domicile centrés sur la personne. Nous pouvons faire en sorte que tous les travailleurs comme Danielle et Emily obtiennent des heures à temps plein et des salaires décents. 

L'Ontario doit simplement mettre de l'ordre dans ses priorités, et rapidement. Faisons en sorte que cela se produise. 

Mes meilleurs voeux,

Joel 

--

Mise à jour provinciale sur Omicron

Les dernières données disponibles suggèrent que la variante Omicron est plus transmissible que la variante Delta et deviendra la variante dominante d'ici la fin du mois. Les premières données suggèrent qu'une troisième dose ou un rappel peut encore augmenter la protection contre les maladies graves et les hospitalisations. La transmissibilité accrue de la variante Omicron pourrait exercer une pression supplémentaire sur la capacité des hôpitaux de l'Ontario. Il est donc essentiel que tous les Ontariens reçoivent leur dose de rappel le plus tôt possible.

En date du 15 décembre, 153 patients atteints de maladies graves liées au COVID-19 étaient hospitalisés dans des unités de soins intensifs en Ontario. La moyenne mobile sur sept jours des patients atteints de maladies graves liées au COVID-19 dans les USI est de 154. Environ 600 lits d'USI sont disponibles, et près de 500 lits d'USI supplémentaires sont disponibles pour une capacité de pointe si nécessaire.

Doses de rappel

Le mercredi 15 décembre, le gouvernement provincial a annoncé des changements dans le déploiement des doses de rappel.

À compter du lundi 20 décembre 2021, les personnes âgées de 18 ans et plus pourront prendre rendez-vous pour leur dose de rappel par le biais du portail de réservation de l'Ontario, en appelant le Centre provincial de contact pour les vaccins, dans les cliniques de vaccination dirigées par des autochtones ou dans les pharmacies et les établissements de soins primaires participants.

Les rendez-vous pourront désormais être pris trois mois (84 jours) après la deuxième dose, au lieu des six mois précédemment requis.

Les pharmacies et autres options pourront également fournir des rappels aux personnes âgées de 18 ans et plus à l'intervalle de trois mois à partir du vendredi 17 décembre 2021 pour les personnes se présentant sans rendez-vous.

À compter du mercredi 15 décembre, les Ontariens âgés de 50 ans et plus qui ont déjà pris rendez-vous pour une dose de rappel peuvent appeler le centre provincial d'information sur les vaccins pour prendre un nouveau rendez-vous à une date antérieure, à l'intervalle de trois mois. Vous pouvez également modifier votre rendez-vous sur le portail de réservation de l'Ontario à partir du lundi 17 décembre.

Nouvelles limites de capacité pour les grandes salles

À compter du 18 décembre à 0 h 01, l'Ontario introduira une limite de capacité de 50 % pour les lieux intérieurs dont la capacité habituelle est de 1 000 personnes ou plus. Cette mesure s'appliquera aux salles de sport et de loisirs, aux salles de concert, aux théâtres, aux espaces événementiels, aux musées et aux galeries, etc.

Dépistage rapide dans les lieux publics

À partir du mercredi 15 décembre, l'Ontario ouvrira des sites de dépistage pop-up où des tests rapides gratuits à emporter seront disponibles. Certains sites pop-up offriront un dépistage rapide de l'antigène asymptomatique sur place. Le gouvernement rendra également les tests rapides disponibles dans certaines succursales de la LCBO, en commençant par les succursales les plus fréquentées cette semaine et en ajoutant d'autres succursales dans les jours à venir.

Pour savoir où vous pouvez vous procurer un test rapide gratuit près de chez vous, visitez le site de vacances.

Au moment de la rédaction de ce bulletin, il n'y a aucun endroit à Ottawa où l'on peut se procurer des tests rapides gratuits. Nous avons soulevé cette question, et le gouvernement a déclaré qu'il ajoutera " bientôt " 10 emplacements à Ottawa, mais qu'il attend l'approbation locale. Nous continuerons à faire pression pour que les résidents d'Ottawa aient accès à des tests rapides et gratuits comme le reste de la province. 

Nouvelles restrictions pour les foyers de soins de longue durée et les maisons de retraite

Le mardi 14 décembre, la province a annoncé de nouvelles restrictions concernant les foyers de soins de longue durée et les maisons de retraite en Ontario en réponse à la variante Omicron.

À compter d'aujourd'hui, tous les visiteurs généraux d'un foyer de soins de longue durée devront être entièrement vaccinés pour y entrer.

Et à partir du vendredi 17 décembre à 0h01, les mesures suivantes seront mises en œuvre :

  • Test de dépistage de l'ensemble du personnel, des étudiants, des bénévoles et des soignants, quel que soit leur statut vaccinal, au moins deux fois par semaine avant l'entrée dans le foyer, dans le cadre de pratiques de dépistage actif renforcées.
  • Exiger un test négatif à l'entrée dans un foyer de soins de longue durée pour tous les visiteurs et le personnel de soutien qui fournissent des services essentiels à un résident ou à l'établissement, à moins qu'ils n'aient eu un test négatif la veille.
  • Et plus encore, cliquez ici pour lire l'ensemble des mesures.

De plus, à compter du 22 décembre, la province met en œuvre ces mesures dans les maisons de retraite :

  • Exiger un test d'antigène rapide pour le personnel, les bénévoles, les entrepreneurs et les aidants essentiels, quel que soit leur statut vaccinal, deux fois par semaine avant l'entrée dans la maison, dans le cadre de pratiques de dépistage actif améliorées.
  • Exiger un test d'antigène rapide pour les visiteurs et le personnel de soutien entrant dans une maison de retraite, quel que soit leur statut vaccinal.

Pour en savoir plus sur tous ces changements, cliquez ici.

L'opposition officielle demande un paquet d'actions Omicron

Les responsables des soins de santé ayant tiré la sonnette d'alarme sur le fait que la variante omicron est plus transmissible, notre opposition officielle demande au gouvernement d'agir immédiatement pour prévenir la maladie, éviter que les hôpitaux soient débordés et empêcher de nouvelles fermetures.

Notre proposition d'action demande au gouvernement de :

  • Rendre les tests rapides gratuits, tant pour les tests en pharmacie que pour les tests à domicile - et rendre les tests à domicile facilement disponibles pour un ramassage rapide dans des endroits comme les épiceries, les LCBO et les bibliothèques.
  • Accélérer les vaccins pour les enfants de 5 à 11 ans grâce à des cliniques dans les écoles.
  • Réduire les contacts des enfants et des jeunes en diminuant la taille des classes.
  • Rendre les vaccins obligatoires dans les services de santé et d'éducation.
  • Lancer un blitz urgent de recrutement et de rétention des infirmières

Conseils pour les vacances

Pendant que vous planifiez les fêtes, n'oubliez pas de suivre les précautions du COVID pour assurer la sécurité de tous. Pour en savoir plus sur les conseils de Santé publique Ottawa concernant les rassemblements sociaux pendant le COVID-19, cliquez ici.

Fermeture du bureau

Notre bureau sera fermé jusqu'au lundi 3 janvier. Si vous avez besoin d'aide avec les services sociaux pendant cette fermeture, veuillez composer le 3-1-1 sur votre téléphone pour les services de la Ville d'Ottawa. Pour les questions non urgentes, veuillez nous envoyer un courriel et nous vous répondrons au cours de la nouvelle année.

Get Involved

Take Action
Volunteer
Make a DONATION

Social Media

Give what you can

Address: PO Box 4312, Ottawa, ON K1Y 2V7